Vendredi 28 septembre 5 28 /09 /Sep 21:05

 

 

 

 MAISON   ECOLOGIQUE, BIOCLIMATIQUE & PASSIVE, 

CONSTRUITE EN  BOTTES  DE  PAILLE  A  LAUZERVILLE

 

  ATTENTION: Cette page a été crée pour la vente de cette construction.

Aujourd'hui elle est vendue.

Je conserve cette page ouverte pour vous informer des avantages de ce type constructif et, si possible, vous inciter à construire ainsi.


 

Voici la maison de demain :

 

·                     Classe A en déperditions, classe A en émissions CO2.

·                     Consommation inférieure à 30 Kw/M2/An pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

·                     Chauffage solaire et poêle à bois.

·                     60 tonnes d'inertie grâce à d'enduits terre de 6cm + murs en adobe + plancher chauffant.  (chaude en hiver, fraîche en été).

·                     Très bonne régulation hygrométrique grâce à la terre.

·                     Mise à part les fondations (béton), et un peux de chaux pour les enduits ; matériaux de construction naturelles, non énergivore et recyclable à 100% : bois, terre, paille, et sable.

·                     Menuiseries haut de gamme en triple vitrage, double joint et bois français.

·                     Ventilation tempérée, comparable au puis canadien.

·                     Récupération des eaux de pluies.

 

Surface habitable (réelle) 150 M2 sur 2 niveaux, 7 pièces + garage attenant de 50 M2.

Terrain de 1000 M2

 

Téléphone :  0601 812 468

Mail : earocena@free.fr

 

 

DESCRIPTIF DE LA MAISON

Elle est constituée d'un RCH, d’un étage, et d’un garage de 50 M² collé coté ouest (coté pluie).

 

La structure de la maison est une ossature bois en Douglas, bois naturellement résistant aux insectes et champignons.

Dans cette ossature sont insérés les bottes de paille, qui ont le roll isolant et support d'enduit.

Coté extérieur les bottes reçoivent d’abord un enduit terre/sable/paille de 4 cm ; puis en 1° enduit sable chaux de 1,5 cm appelé corps d’enduit; puis un enduit de finition aussi sable/chaux de 1 cm.

Le coté ouest à un bardage en Douglas.

Coté intérieur, les bottes de paille ont un corps d'enduit terre/sable/paille de 5 cm, puis un enduit de finition de 1 cm sur lequel est appliqué un badigeon à la chaux.

Les murs ainsi constitués « respirent », c’est à dire permettent un échange hygrométrique entre l’extérieur et l’intérieur.

 

Les cloisons sont prévues en panneaux de paille compressée avec un enduit de terre en finition.

Un mur central en adobes de 20 cm d’épaisseur reçoit un poêle à bois, un autre mur en terre sépare le coté nuit.

 

Le plancher du RCH est un plancher hourdis béton sur vide sanitaire. Il reçoit un plancher chauffant noyé dans une chape de ciment polie.

Le plancher de l'étage est un solivage bois avec un panneau OSB au dessus.

La sous face des panneaux, (coté plafond RCH), est peinte en blanc pour avoir plus de clarté, et le solivage apparent en bois Douglas.

Le solivage appuis au milieu de la maison, sur un portique apparent constitué de grosses pièces de bois assemblées à tenon et mortaise.

A l’étage, au dessus des panneaux, il est prévu un feutre de bois continu de 2 cm pour l'isolation phonique aux bruits d'impacte, puis un plancher chauffant noyé dans une chape en sable/chaux polie de 6 cm.

 

Le toit est aussi isolé en bottes de paille. Elles sont enfermées entre 2 panneaux OSB en bas et en haut ; puis la couverture est en tuiles rouges.

Pour le plafond rampant de l’étage, il est prévu en lambris sous le panneau OSB.

 

Les fondations en béton sont des semelles filantes.

Le soubassement est un vide sanitaire en parpaings. 2/3 de la surface avec 1 mètre de hauteur puis l'autre 1/3 à 2 mètres afin de stocker le ballon d’eau chaude et créer une buanderie/cave de 28 M2.

Les parpaings sont isolés par l'extérieur avec du liège de 4 cm protégé par un enduit ciment de 1,5 cm.

De cette façon il n’y a pas de pont thermique dans la maison, (voir chapitre ventilation).

Il est accessible sur toute sa surface et on y accède par un escalier descendent depuis le garage.

 

Les fenêtres sont en triple vitrage, d'excellente qualité et en bois nationale. Une porte fenêtre donne sur le jardin au sud.

Elles ont été dimensionnées le plus petites possibles pour éviter les déperditions en hiver et la surchauffe de l'été ; mais assez grandes pour que la maison soit bien lumineuse et profite de la vue.

Il est prévu des volets roulants motorisés, (pour le moment sont en place 5 sur 19).

 

Le garage attenant coté ouest est une ossature bois sur un soubassement parpaing de 1 m de hauteur.

Ce soubassement est aussi isolé en liège par l'extérieur.

L’extérieur de l’ossature bois, est fermé par un panneau OSB, et recouvert d'un bardage en Douglas, (le même que le pignon ouest de l'étage).

Coté intérieur il est prévu de fermer avec un panneaux OSB, et d'isoler en panneaux de bois

Il est en longueur 12,50 x 4,00 m (50M²),  pouvant recevoir 2 véhicules alignés, + un coin bricolage.

Il a une fosse pour travailler sous les véhicules.

Le toit plat du garage est à 3 m de haut, et le passage de la porte est de 2,60 m, permettant l'accès à un fourgon ou camping car.

Le toit imperméabilisé en bitume, as une isolation inversé en polyuréthane extrudé sur le dessus et  recouverte de pouzzolane.

Sur le toit du garage, sont stockées les cuves qui récupèrent l'eau de pluie. De cette façon l’eau récupérée descend par gravité pour l’usage domestique et pour l’arrosage du potager.

Il est devancé  par un au vent de 5 mètres afin de laisser les véhicules protégés quand ils ne sont pas dans le garage.

 

 LE CHAUFFAGE ET L’EAU CHAUDE SANITAIRE

 

Il est prévu un chauffage et une production eau chaude sanitaire avec des panneaux solaire thermique. (¹)

 

Les panneaux solaires sont prévus en "casquette" sur la façade sud, comme un "au vent" entre le RCH et l'étage. De cette façon ils protégent aussi la façade, du soleil de l'été.

Ils seront reliés directement aux planchers chauffants du RCH et de l’étage.

De cette façon avec une eau à seulement 20°, (température facile à obtenir en hiver même par temps couvert), on arrive à tempérer la maison.

Ce système de chauffage est radiant, c'est à dire une chaleur captée et re-diffusé par les objets et les habitants, et non par l'air comme avec le chauffage par convection.

Ainsi la chaleur sera captée et emmagasinée, non seulement par les planchers, mais aussi par les enduits terre des murs périphériques et les murs centraux en terre de 20 cm ; apportant une température homogène à l’ensemble de la maison.

Il n’y a donc pas de parois froides ni de convection de l’air (facteurs qui provoquent une sensation de froid), ce qui permet avec une température de seulement 17°, avoir le confort d’une maison classique chauffé à 20°, (un gain donc pour la santé et pour l’énergie consommée).

 

Toute cette masse (60 tonnes), à aussi un bénéfice incomparable pour la maison :

·                     elle apporte de l’inertie lui permet de ne pas se refroidir au moindre courant d'air en hiver ;

·                     complémentée de la très faible déperdition procurée par les bottes de paille, elle emmagasine les calories nécessaires à plusieurs jours sans soleil ;

·                     en été, elle emmagasine de la fraîcheur, (évitant le recours à des climatisations polluantes), comme on peut le voir dans les vieilles fermes lauragaises.

·                     aussi la terre et un très bon régulateur hygrométrique, elle absorbe l’excès d'humidité dans l'air, et elle le restitue quand il fait trop sec. Une hygrométrie stable est primordiale pour la santé, (rhumatismes et autres maladies), ainsi que pour la sensation de confort de température, été comme hiver.

 

Si le besoin ce ferait sentir après une longue période de froid, mais surtout pour le plaisir d’une flambée, un  poêle à bois est prévu devant le mur en adobes du RCH, en plein milieu de la maison. Ce poêle ce suffit à lui seul pour chauffer l’ensemble de la maison.

 

L’eau chaude sanitaire, sera produite dans un ballon solaire,  et un simple cumulus électrique fera l’appoint les jours que le soleil manquera, (environs 80 jours par an).

 

La maison est en catégorie A pour les déperditions, avec une consommation inférieure à 30 kw/M2/AN ; chauffage et eau chaude sanitaire confondue.

Puis une émissions de zéro gaz à effet de serre, (solaire et électrique), les placent aussi en catégorie A pour les émissions.

La seule dépense monétaire sera la consommation électrique du chauffe eau, du luminaire, et de l’appareillage ménager. Si de plus on arrive à installer une éolienne, elle sera à énergie positive, c’est à dire elle produira plus de ce qu’elle consommera. Non seulement elle ne consommera pas, mais elle rapportera de l’argent si l’on vend les kw à EDF.

La seule pollution et dépense sera alors celle de la combustion du poêle à bois, (plus pour le plaisir que pour le besoin), mais on fait aujourd’hui des poêles très performantes allant jusqu’à 95% de rendement avec très peut d’émissions polluantes.

 

 LA VENTILATION (tempérée)

 

Elle ce fait exclusivement à travers le vide sanitaire ayant un rôle de puis canadien.

Du fait qu’il soit isolé, de son grand volume d’air (120 M3), et de la grande surface d’échange avec la terre à température stable (80 M2) ; l’air rentrant au pièces de vie, bénéficie toujours d’une température supérieur de 10° par rapport à l’air extérieur hivernal, ainsi que de 10° plus bas en été.

Cet été 2012 avec une température extérieur de 38°, l’intérieur de la maison n’as pas dépassé le 25° !!

L'air extérieur rentre dans le VS par plusieurs conduits placés sur le pourtour de la maison.

Une fois tempérée pénètre à la maison par un circuit qui l’amène dans les chambres et pièces à vivre du RCH et de l’étage. Il est ensuite extrait dans les salles d'eau et les WC par une simple VMC, (la cuisine a sa propre extraction).

Aussi du fait de son renouvellement constant, l’air du VS est aussi propre que l’air extérieur, avec en plus une régulation hygrométrique apportée par son sol en terre.

 

LE LIEU ET ALENTOURS

Pas de lignes hautes tension, ou autres éléments nuisibles.
La route d’accès à la maison se trouve assez loin, derrière la maison du voisin à 60 m. Elle est un peut passant en semaine aux heures de pointe, mais tranquille les WE. Le bruit est bien amortie par la maison voisine et la distance, puis avec les fenêtres fermées en triple vitrage on entend rien. 


Le village de Lauzerville compte 1200 habitants. C'est un village résidentiel et l’installation de commerces est prévue dans le nouveau PLU.

A présent, pour faire les courses il faut faire 2 km vers une superette à Auzielle ; 5 km vers St Orens où il y a tous commerces y compris une des plus vastes grande surface de la région; 8 km vers Fonsegrives ou il y a aussi tous commerces.

Pour des courses bio, il y a une Biocoop à Fonsegrives, des marchés de plein air à Fonsegrives et St Orens.

Une très belle AMAP de légumes existe à Lauzerville.


La maison est située à l'extérieur du village, la dernière habitation cotée nord à coté des champs.

Elle est dans une vallée lauragaise d'environs 2 km de largeur, entre 2 coteaux d'environs 150 m de hauteur.
Pas de sites remarquables aux alentours. Plusieurs sentiers de randonnée autour de la campagne et villages environnants.

 

Le village a une école primaire et maternelle, collèges à St Orens et à Fonsegrives, lycée à St Orens. Il y a de ramassage scolaire à 200 m de la maison.

Pas de crèche ou halte garderie, sûrement quelques gardes maternelles.

La gare de trains la plus proche est à Escalquens, environs 8 km, la gare de Toulouse est à environs 15 km.

Les bus publics les plus proches sont à St Orens, 5 km; ou à Fonsegrives 8 km.

Pour arriver au périphérique de Toulouse il faut 8 km, au Capitole 15 km.

 

LE JARDIN

 

Le terrain n'est pas clos.

Un potager bio a débuté décembre 2009, avec l'apport de 20 cm de fumier composté de cheval ; puis bien amendé par les apports en paille et composte les années suivants.

Une dizaine de fruitiers on été planté au même moment.

Le terrain est légèrement en pente descendante vers le nord, avec une pente d'environs 15 cm par mètre.

 

LE VOISINAGE

 

Le garage sera mitoyen avec le garage de ma future maison, coté ouest.

Elle a été conçue de façon à ne pas avoir de vis à vis entre les deux.

En effet les garage avancent de 4 m les maisons coté jardin, afin que chacun aie sont lieu privé. 
Vers le sud, un jardin de 30 m de longueur, une haie en lauriers, puis une maison de plein pied à 10 m après la haie mais en décalé.

Vers le nord des champs.

Vers l'est une haie à 6 m puis un voisin à 15 m de la haie.

Les voisins sont discrets est il y a une très bonne entente entre nous.

 

INTERNET


L'ADSL est accessible, les portables fonctionnent sans problème, pas 'étude geobiologique pour le terrain.

 

LE CHOIX CONSTRUCTIF ET LE CONSTRUCTEUR

 

La maison est faite par moi même.

Je suis charpentier bois depuis 1986, j'ai une approche à la construction écologique depuis 10 ans avec l'association ARESO. http://www.areso.asso.fr/

Je me spécialise dans la construction en bottes de paille depuis 5 ans, car j'ai trouvé dans ce mode constructif, la meilleure relation: matériaux non énergivore / habitat sain / prix de reviens / isolation / cycle de vie.

Membre du Réseau National de la Construction en paille « Compaillons » http://www.compaillons.eu/ ; j’ai participé à l’élaboration des règles professionnelles de la construction en paille, qui ont été approuvées en septembre 2011. Grâce à ce document, ce type de  maison peut bénéficier aujourd’hui de la garantie décennale.

Sur le site vous avez une documentation très vaste sur ce type constructif.

 

Celle ci est ma  maison d'habitation et ma 4° construction en bottes de paille.

Aujourd’hui j’ai une entreprise, « Bois Paille et Terre, Eduardo Arocena », consacré à la construction en bottes e paille. Cette année ma 5° construction a vue le jour à Puylaurens.

  

A bientôt,

 

Eduardo

 

(¹) Les système de chauffage a été modifié postérieurement à la visite de Solagro, raison pour laquelle le descriptif fait sur la présentation, diffère de l’actuelle.

 

Retour à l'accueil

Derniers Commentaires

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus